DÉVERROUILLEZ LE MONDE DE L'IT

Apprentissage Sans Frontières

Accédez gratuitement à nos supports de cours et élargissez vos horizons en IT

Abonnez-vous à la Newsletter & Accédez à des Contenus Exclusifs

Réseau Métro Ethernet: Haute Vitesse & Fiabilité

Réseau Métro Ethernet: Haute Vitesse & Fiabilité

Damien.SO Damien.SO
7 minutes de lecture

Le protocole Métro Ethernet a été initialement créé pour le LAN (Local Area Network) et non pour le WAN (Wide Area Network) car la distance était limitée sur les premières normes Ethernet.

Dans les débuts de l’Ethernet, lorsqu’une entreprise souhaitait une liaison entre deux sites distants, il n'y avait que 2 solutions :

  • Soit créer sa propre liaison, ce qui représente un coût énorme, car il faut creuser la tranchée et poser le câble
  • soit louer une liaison dédiée (Leased Line)

Aujourd’hui, nous avons 2 autres solutions relativement moins chères :

  • Le MPLS (MultiProtocol Label Switching)
  • Ou bien, le Metro-Ethernet.

Le métro Ethernet permet à une entreprise qui possède plusieurs sites distants d’être interconnectée.

Le Metro Ethernet a d'abord été utilisé en dehors du LAN dans les zones métropolitaines, c’est-à-dire dans les MAN (Metropolitan Area Network).

Comme il s’agit de longues distances, le câblage se fait en fibre optique.

TOPOLOGIE DE NIVEAU 2

Et voici, un tableau qui regroupe quelques-unes des normes adaptées au Metro Ethernet :

Nom

Distance

Bande passante

100Base-LX10

10 Km

100 Mbps

1000Base-LX

5 Km

1 Gb/s

1000Base-LX10

10 Km

1 Gb/s

1000Base-ZX

100 Km

1 Gb/s

10Gbase-LR

10 Km

10 Gb/s

10Gbase-ER

40 Km

10 Gb/s

40Gbase-LR4

10 Km

40 Gb/s

100Gbase-ER4

40 Km

100 Gb/s

On peut voir qu’il est possible de couvrir des distances allant jusqu’à 100 km et une bande passante de 100 Gb/s.

À la base, le Metro Ethernet était utilisé uniquement dans les zones métropolitaines, c'est pourquoi il s'appelle Ethernet « Metro ».

Aujourd’hui, on l’utilise même sur des liaisons WAN de longue distance.

Alors, du point de vue du client, c'est comme si vous étiez connecté à un commutateur standard :

METRO ETHERNET

Comme il utilise les normes Ethernet, il va pouvoir relier les entreprises en fibre optique en passant par un switch central.

Plus besoin d’utiliser du Frame-Relay, le protocole PPP ou de l’HDLC.

Ce qui n’est pas plus mal 😊

Et dans le but d’économiser en liaison, le fournisseur d’accès va positionner stratégiquement des switchs.

Ces switches portent le nom de : Point Of Presence, qu'on retrouve sous les initiales de PoP (Point Of Presence)

Du côté du client, on obtient une connexion Ethernet que vous pouvez connecter à votre routeur, commutateur ou pare-feu.

Et le fournisseur utilisera des commutateurs en bordure de son réseau.

TOPOLOGIE DE NIVEAU 3

Les topologies du Metro-Ethernet sont définies par des standards.

Et c’est le MEF (Metro Ethernet Forum) qui est une association à but non lucratif, qui définit ces normes et services.

Nous allons voir les 3 principaux services les plus répandus :

  • Le E-Line (Ethernet Line Service)
  • Le E-LAN (Ethernet LAN Service)
  • Et le E-Tree (Ethernet Tree Service)

E-LINE (ETHERNET LINE SERVICE)

Le service de ligne Ethernet est le service le plus simple, il s'agit simplement d'une connexion point à point entre deux sites.

Cette topologie est très proche des lignes louées (Leased Lines).

Du point de vue du client, c'est comme connecter deux routeurs l'un à l'autre avec un câble croisé.

Comme il s'agit d'un lien de couche deux, si on configure des adresses IP, eh bien les routeurs seront dans le même sous-réseau.

L’interface WAN des deux routeurs, le côté « CE », est dans le même réseau, ce qui signifie qu’ils peuvent donc devenir voisins (neighbors) en termes de routage dynamique (OSPF, EIGRP).

La liaison point à point est représentée sous les initiales de EVC, pour Ethernet Virtual Circuit.

Si vous avez plusieurs sites, il est possible d'utiliser plusieurs liaisons E-Lines :

Dans ce cas, chaque point à point aura son propre réseau.

Lorsqu’on utilise plusieurs E-LINE (ETHERNET LINE SERVICE) sur une seule interface physique, alors on utilisera des liens Trunk et un VLAN différent pour chaque E-Line.

Dans mes exemples, je montre les routeurs comme les appareils clients, mais comme nous utilisons Ethernet, vous pouvez également utiliser des commutateurs.

Ce type de liaison E-Line peut aussi avoir comme nom : VPWS (Virtual Private Wire Service).

Ce nom est utilisé lorsque le fournisseur utilise du MPLS sur son réseau, c’est-à-dire que le protocole Ethernet est transporté sur le réseau MPLS.

E-LAN (ETHERNET LAN SERVICE)

Si vous avez beaucoup de sites et que vous souhaitez que chaque site puisse envoyer des trames directement à n'importe quel autre site, dans ce cas, il faudra utiliser le service E-LAN (ETHERNET LAN SERVICE).

Il s’agit d’une topologie à maillage complet qui agit comme un gros switch.

La ligne verte en pointillé représente un seul EVC qui relie les quatre sites ensemble, ce qui crée un E-LAN.

Tous les sites peuvent communiquer ensemble directement, d’ailleurs, ils se voient tous, comme des voisins.

L’autre nom que porte ce service est VPLS pour Virtual Private LAN Service.

E-TREE (ETHERNET TREE SERVICE)

Et la troisième topologie est l'arborescence Ethernet qui est en forme d’arbre, c’est-à-dire qu’il y a une Racine. Ici, c'est le routeur CE1 et il y a des feuilles, ce sont les routeurs CE2 et CE3.

Cette topologie est utile si vous avez un site central et quelques autres sites qui ont principalement besoin d'accéder aux ressources du site central.

Alors, la communication entre CE2 et CE3 est toujours possi, mais il faudra remonter obligatoirement sur le routeur principal, le CE1.

En résumé, le protocole Métro Ethernet a été conçu pour étendre l'utilisation de l'Ethernet, du LAN (Local Area Network) aux WAN (Wide Area Network) et MAN (Metropolitan Area Network), en réponse aux limites de distance des premières normes Ethernet. Initialement, les entreprises ne pouvaient se connecter sur de longues distances qu'en créant leurs propres liaisons coûteuses ou en louant des lignes dédiées. Aujourd'hui, le MPLS (MultiProtocol Label Switching) et surtout le Metro-Ethernet offrent des alternatives économiques. Le Metro Ethernet, utilisant des câbles en fibre optique et suivant des normes spécifiques, permet une couverture jusqu'à 100 km avec une bande passante allant jusqu'à 100 Gb/s. Il facilite l'interconnexion d'entreprises sur de longues distances sans nécessiter de technologies plus anciennes comme Frame-Relay, PPP, ou HDLC. Le MEF (Metro Ethernet Forum), une organisation à but non lucratif, définit les normes et services pour les topologies Metro Ethernet, incluant E-Line, E-LAN, et E-Tree, adaptant ainsi la connectivité Ethernet à divers besoins de réseau d'entreprise en termes de simplicité, de maillage complet, ou d'architecture en arbre.

Retrouver de nombreuses vidéos de cours sur la chaîne Youtube Formip

« Retour au blog