DÉVERROUILLEZ LE MONDE DE L'IT

Apprentissage Sans Frontières

Accédez gratuitement à nos supports de cours et élargissez vos horizons en IT

Configuration Route Statique IPV6

Configuration Route Statique IPV6

Damien.SO Damien.SO
7 minutes de lecture

IPv6 : Routage

Route statique IPv6 :

Pour prendre en charge IPv6, tous les protocoles de routage de l’IPv4 ont dû faire l'objet de différents degrés de changement. Par exemple, ils doivent supporter des adresses plus longues et des préfixes.

Protocoles de routage IPv6 et leurs RFC

Chacun de ces protocoles de routage doit apporter plusieurs modifications pour prendre en charge IPv6. Les messages d’avertissement des routeurs ont dû être changés pour pouvoir utiliser les entêtes IPv6 avec aussi des adresses 128 bits à l’intérieur de ces entêtes. Par exemple, RIPng envoie des mises à jour de routage à l'adresse de destination FF02 :: 9 au lieu de l'ancienne adresse 224.0.0.9 en RIPv2.

Les protocoles de routage conservent encore plusieurs des mêmes fonctionnalités internes.

Par exemple, RIPng basé sur RIPv2 est encore un protocole à vecteur de distance, avec le nombre de sauts comme métrique pour un maximum de 15 sauts.

OSPFv3, qui a été créé spécifiquement pour prendre en charge IPv6, est encore un protocole d'état de liaison, utilisant l’état de la bande passante pour calculer la métrique. Par contre, il n’est pas compatible avec OSPFv2, sinon il fonctionne à l’identique.

Comme en IPv4, il est possible d’utiliser et configurer le routage statique IPv6. Cela inclut la possibilité de définir manuellement des routes pour diriger précisément le trafic à travers le réseau. La configuration du routage statique sous IPv6 permet aux administrateurs de personnaliser le chemin du trafic, optimisant ainsi les performances et la sécurité. Cette méthode est particulièrement utile dans des scénarios où le chemin par défaut ne serait pas l'idéal ou pour garantir une route fiable et constante pour des services critiques.

Configuration des routes statiques

Configurer une route statique IPv6 est similaire à l'IPv4, où le prochain saut est défini soit par une adresse IP soit par une interface de sortie. Cependant, IPv6 introduit une fonctionnalité additionnelle, enrichissant les options de configuration. Cela permet d'utiliser trois méthodes distinctes pour définir une route statique. Cet exemple illustre comment exploiter ces méthodes, offrant une flexibilité accrue dans la gestion du trafic réseau. Grâce à cette diversité, les administrateurs peuvent choisir la méthode la plus adaptée à leur architecture réseau, optimisant ainsi la performance et la fiabilité de la communication entre différents segments du réseau.

  • La première route statique montre que l'itinéraire est configuré via l'interface de sortie Fa1 / 0.
  • La deuxième route statique rajoute en option l'adresse de lien local pour le prochain saut, cela est spécifié avec le préfixe fe80.
  • La troisième route statique montre une route vers le réseau qui pointe vers l'adresse IPv6 globale qui est : 2001: 0DB8: FEED :: 1.

Exemple de configuration de route statique IPv6

Considérons l'exemple suivant pour comprendre la configuration de route statique IPv6.

  • Il existe le routeur HQ. Sur ce routeur, une route statique IPv6 est configurée pour diriger le trafic destiné au réseau 2001:DB8:A01::/48. Pour atteindre cette destination, le trafic doit être envoyé vers l'interface Gi0/1 du routeur Branch, qui est identifiée par l'adresse 2001:DB8:D1A5:C900::1. Cette configuration assure que les paquets destinés à ce réseau spécifique sont acheminés efficacement, en utilisant le chemin prédéfini, ce qui est crucial pour maintenir la fiabilité et l'efficacité du réseau.
  • D'autre part, le routeur Branch est configuré avec une route IPv6 par défaut. Cette route, indiquée par l'adresse ::/0, équivaut à une instruction de "catch-all" qui définit le chemin à suivre pour tout trafic destiné à des réseaux non explicitement listés dans la table de routage. Le trafic correspondant à cette route est dirigé vers l'interface Gi0/1 du routeur HQ, identifiable par 2001:DB8:D1A5:C900::2. Cette configuration de route par défaut est essentielle pour garantir que le routeur peut gérer le trafic destiné à des destinations extérieures à son réseau local en le redirigeant vers le routeur HQ pour un routage ultérieur.

Pour configurer une route statique IPv6, la commande IPv6 route est utilisée. Cette commande doit être suivie des détails spécifiques de la route à configurer, y compris le réseau de destination et l'adresse de prochain saut ou l'interface de sortie. La spécification de l'adresse ::/0 pour une route par défaut en IPv6 est analogue à l'utilisation de 0.0.0.0/0 en IPv4, servant de joker pour capturer et diriger tout le trafic non autrement routé vers des destinations spécifiques. Cette approche permet une gestion flexible et efficace du trafic au sein de réseaux complexes, assurant une connectivité sans faille et la continuité des opérations.

Donc, en résumé ; l’adresse « ::/0 » est la route par défaut, identique à 4 fois 0 en IPv4.

Vérification de la configuration de route statique IPv6

La commande « show IPv6 route static » est un outil essentiel pour les administrateurs réseau, permettant de vérifier et de diagnostiquer la configuration des routes statiques IPv6 sur les dispositifs de réseau. Cette commande affiche une liste détaillée des routes statiques IPv6 configurées, incluant la destination, le préfixe de réseau, et l'interface de sortie ou l'adresse de prochain saut. Utilisée dans le dépannage et l'optimisation du réseau, elle aide à assurer que le trafic est correctement acheminé à travers le réseau IPv6, évitant ainsi les interruptions et les ralentissements. Elle est cruciale pour maintenir la performance et la sécurité du réseau.

Ici, en jaune, montre que le réseau 2001 :DB8 :A01 ::/48 est joignable à travers l’interface qui porte l’IP 2001 :DB8 :D1A5 :C900 ::1. Cette interface est la Gi0/1 du routeur Branch.

Sur le routeur Branch, on peut voir la configuration d’une route statique représentée par : ::/0 qui pointe vers l’interface du routeur HQ qui porte l’IP 2001 :DB8 :D1A5 :C900 ::2

On aurait également pu faire la commande « show ipv6 static », cela aurait donné le même résultat.

Pour vérifier que la route par défaut fonctionne, on peut très bien essayer d’aller pinguer le serveur à l’autre bout en faisant un : « ping 2001 :db8 :AC10 :100 ::64 »

Découvrez le parcours complet CCNA sur Formip, votre plateforme d'apprentissage en ligne. Avec une gamme exhaustive de cours disponibles sur notre chaîne YouTube Formip vous accompagne dans la réussite de votre certification CCNA. Profitez d'un accès immédiat à des ressources de qualité pour maîtriser les compétences requises et avancer dans votre carrière. Rejoignez-nous et commencez dès aujourd'hui !

« Retour au blog