DÉVERROUILLEZ LE MONDE DE L'IT

Apprentissage Sans Frontières

Accédez gratuitement à nos supports de cours et élargissez vos horizons en IT

Méthodes de prévention des catastrophes et de récupération

Méthodes de prévention des catastrophes et de récupération

Damien.SO Damien.SO
10 minutes de lecture

Devenir un Technicien Support Informatique Certifié :

Dans ce cours, nous allons voir les bases de prévention des catastrophes et les méthodes de restauration dans une infrastructure IT.

Nous couvrirons les méthodes utilisées pour protéger les données et éviter les pertes lorsque des événements catastrophiques se produisent.

 

Sauvegarde et restauration :

Dans le cadre de la prévention des catastrophes, un point important concerne les procédures de sauvegarde et de restauration.

 

L’entreprise doit sécuriser et protéger les données, à l’aide de procédures de sauvegarde bien connues et fiables.

Lors d'une catastrophe, il faut mettre en œuvre des procédures de restauration dans le but de rétablir un fonctionnement normal le plus rapidement possible.

En effet, le terme prévention des catastrophes est un peu trompeur, car il n’existe aucun moyen garanti à 100 % de prévenir une catastrophe.

Sur la plupart des OS, il existe différents supports de sauvegarde :

  • Sauvegardes stockées sur le cloud.
  • Sauvegardes effectuées à l’aide d’un service de sauvegarde
  • Sauvegardes sur un système de stockage en réseau (NAS).

Il existe trois niveaux de sauvegardes de données :

  • Le niveau image système : qui effectue une copie d’un disque entier, y compris le système d’exploitation. Également connu sous le nom de sauvegarde complète ou instantanée. (Elle peut être utilisée pour restaurer un ordinateur défaillant en cas de problème.)

  • La sauvegarde au niveau fichiers : c’est simplement une copie des fichiers tels que des documents, des rapports, des images, des vidéos, sur un support différent que ceux dont ils sont originaires.

  • La sauvegarde d’applications critique : c'est une sauvegarde des applications nécessaires à la restauration de l’entreprise après un sinistre. Afin de rétablir rapidement ces applications après un sinistre, il faut conserver les fichiers d’installation qui peuvent se trouver sur support CD, clé USB ou fichier d’installation, ainsi que les licences et identifiants. Ces applications fonctionnent probablement avec des bases de données qu’il faut aussi prendre le soin de sauvegarder.

Il faut garder à l’esprit que protéger les données implique un choix à faire entre le coût, l’effort demandé, la facilité de mise en œuvre et le risque de perte associé à ces données.

Test de sauvegarde :

Passons maintenant au test de sauvegarde.

 

Le test de sauvegarde consiste à tester dans un environnement contrôlé la capacité que les techniciens ont à restaurer un système après une catastrophe.

Vous devez réaliser des exercices de simulation de restauration afin d’être prêt au moment où ces compétences seront le plus nécessaires.

 

En effet, vous pouvez facilement investir beaucoup de temps, d’argent et d’énergie pour effectuer des sauvegardes quotidiennes, mais si en cas de catastrophe, vous ne parvenez pas à récupérer les fichiers ou restaurer les systèmes avec succès, cela met en échec votre investissement !

Il convient donc de mettre en place des stratégies d’exercices de récupération de données de façon régulière.

Onduleurs (UPS) 

 Voyons maintenant comment protéger l’alimentation d’un système IT en cas de coupures ou fluctuation du réseau électrique.

Les appareils informatiques ont besoin d’une électricité adéquate et régulière pour leurs fonctionnements en continu.

Il est donc important de prévoir un système d’alimentation de secours en cas de coupure d’électricité. C’est à ce niveau qu’interviennent les onduleurs, aussi appelés en anglais UPS.

 

Un onduleur est en effet un appareil électrique qui fournit une alimentation de secours à un ordinateur lorsque la source d’alimentation tombe en panne.

Il faut noter qu’un onduleur diffère d’un système d’alimentation auxiliaire ou de secours, car il ne génère pas d’électricité par lui-même. Avec sa batterie, il fournit une protection quasi instantanée contre les interruptions d’alimentation d’entrée pendant une durée relative.

 

La durée de fonctionnement des UPS est généralement courte, mais suffisante pour démarrer une source d’alimentation de secours ou d’éteindre correctement un équipement.

Un onduleur est généralement utilisé pour protéger le matériel informatique tel que les ordinateurs, les serveurs, les équipements réseau. Une panne d’alimentation pourrait causer de graves interruptions de service ou des pertes de données.

Les entreprises doivent sécuriser au mieux les composants électroniques avec un onduleur. Cela inclut les ordinateurs personnels, les équipements réseau, etc.

Et donc, à des fins de prévention des catastrophes, chaque serveur doit fonctionner sur son propre onduleur pour protéger le contenu précieux des disques.

Prévention des catastrophes : le protecteur de surtension :

Passons cette fois-ci la protection des appareils contre les surtensions.

Les compagnies d’électricité fournissent du courant alternatif aux entreprises et aux résidences.

 

Et parfois, ce courant alternatif peut varier à cause de modifications sur le réseau de distribution électrique ou à cause des intempéries. Il peut donc subir des creux, des baisses ou des surtensions.

 

Ces surtensions peuvent provoquer des incendies, il convient donc de protéger les appareils branchés.

C’est le rôle du parasurtenseur !

Un parasurtenseur est en effet un appareil destiné à protéger les appareils électriques contre les pics de tension dans les circuits à courant alternatif.

S’il y a une surtension ou une pointe de puissance, un parasurtenseur coupe simplement le circuit et l’appareil perd de la puissance.

Protéger les données : Stockage Local 

La prévention des catastrophes nous interroge sur les différences entre le stockage des sauvegardes dans le cloud et le stockage en local !

 

Commençons par le stockage local !

 

Le stockage local consiste à sauvegarder les données des postes de travail sur un lecteur externe tels qu’un disque dur, une clé USB ou un serveur de stockage d’un réseau local.

Dans ce cas, vous n’avez pas besoin d’internet pour accéder aux sauvegardes, mais uniquement d’une connexion aux supports de stockage locaux.

 

Cependant, le stockage local présente plusieurs inconvénients qu’on peut énumérer :

  • Données uniquement accessibles sur le site de l’entreprise ;
  • Risque de perdre toutes ses données en cas de sinistre ;
  • Investissements de départ conséquent (serveurs, stockage, réseau) ;

Protéger les données : Stockage Cloud

Le stockage dans le cloud (Nuage en français) est un modèle de stockage de données informatiques dans lequel les données numériques sont stockées et gérées par un fournisseur. Les services sont généralement proposés sur mesure et disponibles de façon immédiate.

En effet, le stockage en nuage est en train remplacer progressivement les sauvegardes locales !

 

Les sauvegardes cloud sont disponibles partout. Tant que vous êtes connecté à internet et que vous disposez des droits d’accès au service, vous pouvez accéder à ces données.

Il existe de nos jours plusieurs fournisseurs de services en stockage cloud.

 

Nous pouvons citer les plus populaires comme :

  • Amazon Drive
  • Google Drive
  • OneDrive sous Windows
  • Apple icloud

Pour avoir un espace de stockage cloud, il vous suffit de prendre un forfait d’abonnement chez un fournisseur et vous pourrez accéder à vos sauvegardes n’importe où dans le monde !

Il est à noter que le stockage cloud présente aussi des inconvénients ! On peut citer :

  • Le risque de cyberattaques si les données ne sont pas bien protégées ;
  • Risque de mauvaise manipulation des données de la part dun prestataire ;
  • Contraintes juridiques liées au stockage des données (si le centre d’hébergement se trouve à l’étranger).

Prévention des catastrophes : Options de récupération de comptes

Passons maintenant au dernier point qui est la Récupération d’un compte !

La récupération de compte vous fournit des options pour récupérer un ancien mot de passe ou réinitialiser le compte avec un mot de passe temporaire.

Que faites-vous lorsque vous ne vous souvenez plus d’un nom d’utilisateur ou d’un mot de passe ?

D’habitude, il existe différentes manières de récupérer un compte, telles que :

  • Soumettre une adresse e-mail associée à un compte sur une page de connexion, puis envoyer un lien de récupération de mot de passe par e-mail.

  • Le support technique peut vous aider à réinitialiser un compte avec un mot de passe temporaire qui doit être saisi lors de la connexion.

  • Répondre aux questions secrètes avec les réponses fournies lors de la configuration du compte.
  • Demander à un administrateur système d’utiliser les outils d’administration Windows Active Directory pour récupérer les comptes d’utilisateurs.

prévention des catastrophes

Dans le cas d’un environnement de domaine, l’administrateur de domaine gérera tous les paramètres de récupération de mot de passe ou de compte.

Sur les OS Microsoft, il est possible de créer un disque de récupération de mot de passe.

Ceci permet la récupération du compte en cas d’oubli de votre mot de passe. 

 

 

« Retour au blog